Navigation Menu+

La sécurité sociale est-elle un frein à la croissance ?

Non, la sécurité sociale n’est pas un obstacle à la croissance

Contrairement à ce que l’on pense, la sécurité sociale n’est pas un obstacle à la croissance. En effet, la croissance dépend en grande partie de ce financement sans quoi le pays ne pourra évoluer sur le plan social. En principe, la sécurité sociale assure notamment une aide potentielle au remboursement des frais hospitaliers sous forme de cotisations trimestrielles donc elle contribue aux biens être de chacun dans sa vie active, raison pour laquelle la sécurité sociale joue une grande importance sur la vie sociale. D’ailleurs, une statistique montre que le taux normal est de 75% des frais médicaux et hospitaliers.  Le reste est généralement compensé par une mutuelle de santé complémentaire. Les plus démunis ont donc une compensation à 100% suivant la convention collective, par conséquent une couverture sociale à 100%. Ce qui explique qu’en réalité, le financement de la sécurité sociale est l’acteur majeur de la croissance sociale d’un pays.

Pourquoi une telle idée reçue ?

Certainement, il est difficile de croire que cette idée de sécurité sociale pourrait impacter la vie sociale à ce point. Apparemment cette disposition favorable a bien donné son effet vue que les salariés expatriés déjà n’ont plus  rien à craindre quant à leur protection sociale, leur avenir est assuré et ils peuvent vivre pleinement leur vie car derrière le financement peut absolument couvrir tout risque d’insuffisance de ressources financières éventuellement en cas de maladies, de retraite, etc…Cette idée serait donc l’une des plus réussies en termes de contribution sociale car l’objectif est de rendre meilleure le côté social mais surtout de garantir l’assurance de chacun de nous en suivant le principe du financement de sécurité sociale. L’important est de ne plus se préoccuper de ce qui adviendra à l’avenir car si bien que l’on suppose quels revenus mensuels perçus soient si faibles, au moins l’avenir sera assuré sur le plan social.