Navigation Menu+

La sécurité sociale quand je m’expatrie

Quelles sont mes options de sécurité sociale quand je vis à l’étranger ?

Bon nombres de gens qui partent à l’étranger se posent souvent la question capitale par rapport à leur sécurité sociale ou tout simplement à leur assurance : « Comment  pourrais-je bénéficier de la même sécurité sociale que j’ai profitée en France ? ». Certains d’entre eux se rapprochent des sociétés de courtage pour avoir des conseils, d’autres demandent juste l’avis de ses entourages et ainsi de suite. Actuellement, plusieurs options s’offrent à ceux qui s’en soucient et ils ont en un large choix. Trois types d’assurances sont très proposés quel que soit le pays d’expatriation. Parmi elles figurent l’assurance Accident de travail, maladies professionnelles, retraite, chômage, pour ceux qui comptent travailler à l’étranger, notamment les allocations familiales. Il faudrait juste à cet effet aviser l’organisme qui fournit ces prestations du départ afin qu’il puisse faire le nécessaire pour le traitement de la demande. Autrement, il y a aussi les options assurance maladie, invalidité et maternité en cas de besoin ou sinon l’assurance vieillesse, assurance très demandée aussi actuellement.

A quoi servent les conventions bilatérales de sécurité sociale ?

Pour garantir la continuité des droits en matière de sécurité sociale, des conventions bilatérales ont été mises en place afin d’éviter la perte de ces droits une fois à l’étranger, que ce soit pour le travail ou pour y demeurer. Ce qui permettra donc de prouver la situation des expatriés lors de leur déplacement et de faire valoir leurs droits. Le principe est simple, les deux Etats concernés associent leurs législations en donnant accord à la personne expatriée de jouir de ses avantages sur la sécurité sociale. Ce qui fait qu’avant son départ, elle doit impérativement être en mesure de connaître les conditions et dispositions liées à ses droits pour ne pas espérer autrement. Les champs d’application sont détaillés dans ces conventions, et mettent en exergue notamment les droits de sécurité socialedes personnes qui souhaitent vivre ou travailler à l’étranger, tels que l’égalité de traitement avec les nationaux,  l’ouverture du droit aux prestations demandées…